Père-fille : une relation très influente

Quelle influence a le père sur sa fille ? Bien souvent, le rôle du père est évoqué en rapport avec le fils. On parle de la relation père-fils, du modèle qu’il incarne pour son enfant. Il est plus rare d’évoquer l’influence du papa sur sa fille. Celle-ci est pourtant particulière et conditionne son développement.

L’influence du père sur la vie professionnelle de sa fille

Le père a un rôle à jouer dans la réussite professionnelle de sa fille, et ce dès l’école et tout au long de l’éducation scolaire. Lorsque les papas valorisent les résultats, qu’ils encouragent leurs filles à être plus autonome et confiante, elles ont plus de chance d’obtenir des emplois plus difficiles et mieux payés. Des emplois qui sont traditionnellement exercés par des hommes.

C’est une des raisons qui explique pourquoi les filles sans frère sont bien représentées parmi les cadres politiques à l’échelle mondiale. Elles sont généralement plus encouragées par leurs pères. Ces derniers les poussent à la performance. Autre exemple, les sportives professionnelles admettent couramment avoir bénéficié du soutien de leur papa. Elles disent avoir été soutenues en particulier pour développer leur discipline, leur ténacité, leurs ambitions et leur estime de soi.

Il s’avère que les pères des générations actuelles ont plus d’influence sur le parcours académique et professionnel de leurs filles que ceux des générations d’avant. Des chercheurs démontrent que les femmes nées dans les années 1970 ont trois fois plus de chance d’avoir un emploi dans le même domaine que leur papa. Pourquoi ? Notamment parce que les pères conseillent et guident davantage leurs filles.

L’influence du papa sur la vie sexuelle et les relations de sa fille

Nombre de personnes sont également préoccupées par la question suivante : comment la vie amoureuse de la fille – le choix de son partenaire, la qualité de ses rapports avec les hommes et le début des relations sexuelles – est influencée par son père ? Une bonne relation entre le père et sa fille, avec une communication régulière et solidaire, diminue le risque de déclencher une grossesse à l’adolescence. La fille se concentre également davantage sur son parcours scolaire. Par conséquent, le mariage et le fait de fonder une famille – d’avoir des enfants – viennent plus tard.

Les filles bien “paternées” nouent plus facilement des relations intimes et épanouissantes avec des hommes. Lors de leurs études scolaires, elles se tournent davantage vers leurs petit amis pour se réconforter sur le plan émotionnel. Elles ont aussi moins de risques d’être entrainées dans des relations uniquement sexuelles. Grâce à de meilleures décisions en matière de sexe et de fréquentation, leurs mariages durent plus longtemps et sont plus satisfaisants.

Étonnamment, les pères ont plus d’impact que les mères en ce qui concerne les relations de leurs filles avec des hommes. En revanche, nombre de filles auraient aimé discuter plus souvent de la sexualité et des relations avec leurs pères. Elles reconnaissent avoir honte du sujet, surtout au début de la conversation.

Et aussi la santé psychologique

La santé mentale des filles et la qualité de leurs relations à l’âge adulte seraient aussi influencées par leur père. C’est en tout cas ce que suggère de plus en plus de chercheurs. D’après certains spécialistes, la gestion du stress d’une femme à l’âge adulte est liée avec la relation qu’elle a eu avec son père durant son enfance.

Par exemple, les lycéennes qui avaient une relation de mauvaise qualité avec leur père ont des taux de cortisol bas. Par conséquent, elles réagissent plus souvent au stress de manière excessive. Ou elles se montrent trop sensibles en comparaison avec les femmes avec de meilleurs taux de cortisol.

Comment nouer une bonne relation père-fille ?

pèreComment une relation positive et de confiance peut-elle se développer entre un père et sa fille ? D’après certaines recherches, des événements importants peuvent les rapprocher. Participer ensemble à des activités, en particulier à des loisirs sportifs, les rendraient plus proches. Certaines filles évoquent le fait de travailler ensemble ou de passer des vacances en tête à tête avec leur père.

Lorsque la fille grandit, qu’elle part faire des études, qu’elle se marie ou qu’elle devient maman, la relation est souvent plus sereine avec son papa. Elle comprend mieux son point de vue. Et celui-ci la considère davantage comme une adulte.

Étant donné les bénéfices qu’apportent une bonne relation père-fille, elles ont tout à gagner à bien communiquer avec leurs pères tant leur relation est importante. Pourtant, les enfants – garçons comme filles – disent qu’il est plus facile de partager des choses intimes avec sa mère. Ils et elles se sentent plus proche d’elle. De plus, les fils partagent davantage d’informations personnelles avec leur père que les filles. Elles sont moins à l’aise pour se disputer avec leur père. Elles mettent aussi plus de temps à s’en remettre par rapport à une dispute avec leurs mères.

Ce qu’il faut retenir : les filles sont considérablement influencées par leur père à la fois de façon négative et positive. Communément, la maman est vue comme le parent idéal avec qui passer son temps et se confier. D’un côté, les filles ne doivent pourtant pas oublier leur père et les négliger. De l’autre côté, c’est également aux pères de s’investir, même s’il est généralement plus simple pour eux d’être proche de leurs fils.

Alexis Legrand pour l’association OZE

Pour ne plus rien manquer sur
l'éducation positive
Inscrivez gratuitement votre adresse e-mail dans notre liste VIP 
et recevez tout de suite votre ebook gratuit !
Recevoir mon ebook gratuit et vos dernières nouvelles
Non, merci
close-link
libero. dolor. leo. Nullam venenatis, non Curabitur diam suscipit adipiscing

Pin It on Pinterest

Share This