Lire avec plaisir pendant les vacances, c’est possible !

On y est, les vacances sont arrivées et on s’empresse de mettre le cartable dans un coin de la chambre. Seulement, votre âme de parent s’inquiète, car si votre enfant progressait en lecture et écriture, vous craignez qu’il ne perde le fil pendant les vacances. Pas de panique, la lecture se travaille tout au long de la scolarité, quel que soit le niveau. L’important, c’est de différencier la lecture comme exercice à l’école, et celle qui divertit, qui communique. Pour ce faire, voici quelques jeux et conseils, inspirés de l’œuvre de Carine Mayo et Gérard Chauveau Il a du mal à apprendre à lire, comment l’aider ? et de Apprendre à lire en maternelle d’Hélène Gilabert.

 

Première règle : les devoirs de vacances, pas plus de 15 minutes !

On peut, si le besoin se fait ressentir ou si certaines notions ont été mal acquises à l’école, programmer 15 minutes de devoirs de vacances dans la journée, pendant que vous préparez le repas par exemple. Cependant, il ne faut pas que cela prive votre enfant d’une activité avec vous ou avec ses frères et sœurs. Cela deviendrait une punition, alors que l’objectif est plutôt de stimuler ses connaissances de manière ludique, en utilisant CD, tablette ou cahiers de jeux, en fonction de ses préférences.

La lecture, c’est avant tout un divertissement.

Et oui, si cela nous parait évident, votre enfant le conçoit peut-être autrement, surtout si la lecture lui pose problème… Inutile donc de le forcer, cela ne ferait que contribuer à ce sentiment de contrainte. Mettez plutôt à sa disposition des BD, des romans illustrés, intéressez-vous aux genres d’histoires qu’il affectionne et lisez avec lui avant le coucher par exemple, pour le rendre de plus en plus curieux des différentes histoires qui s’y cachent.

Vous pouvez également associer la lecture et l’écriture à une autre activité qui lui plait, pour associer l’utile et l’agréable. Par exemple, s’il dessine, encouragez-le à légender ses dessins, afin qu’il crée sa propre histoire, puis valorisez ses créations en les conservant, ou en les accrochant sur le mur. N’hésitez pas à lui parler de vos lectures, attirez son attention sur les panneaux, les programmes télés, etc. afin qu’il transforme cet exercice scolaire en usage pratique et même en plaisir.

Enfin, voici plusieurs exemples de jeux à faire en déplacement ou à la maison, à la fois ludiques et didactiques :

 

  • Les devinettes: En créant ses propres définitions, votre enfant va pouvoir prendre du recul sur les mots et apprendre à les différencier par catégories. Par exemple « Quelle est la différence entre une pomme et un poireau ? » le premier est un fruit, le second un légume.
  • Les charades : Elles aident à découper le mot en syllabes, important dans l’exercice de la lecture.
  • Ecrire des cartes postales aux grands-parents, à un oncle, à un ami…
  • Faire un cahier de voyage et coller des cartes postales, faire des dessins, coller des photos, des tickets de musée ; noter le jour et la date pour apprendre les jours de la semaine et la chronologie ; mettre des légendes et raconter en trois ou quatre lignes sa journée
  • Trouver des mots pour décrire un objet: taille, couleur, texture, forme, poids : fraise = sucrée, rouge, doux… Ou inversement donner plusieurs qualificatifs et l’enfant doit écrire le mot
  • Ecrire et inventer des poèmes
  • Trouver quelque chose qui commence par le son « é », le son « pp »
  • Le jeu des erreurs: Par exemple « Les lunettes sont posées dans la table », vous le sensibilisez ainsi à la grammaire et la syntaxe.
  • Le texte à trous: Pour apprendre les locutions et mots de liaisons.  « Pierre se rend … le médecin. Ensuite, il ira …  la pharmacie. »
  • Les phrases mélangées: Ecrivez plusieurs phrases sur des bouts de papiers différents, mélangez-les et demandez à votre enfant de les remettre dans l’ordre. Il doit alors reconnaitre les connecteurs logiques, avoir une vision d’ensemble de l’histoire et prêter attention au sens de ce qu’il lit.
  • A la maison ou dans le jardin, programmez un jeu de pistes: Cachez bonbons ou petits objets, et écrivez des énigmes qu’il doit résoudre. Ce jeu est idéal si vous avez plusieurs enfants afin de faire des équipes, ou proposez sinon des Jokers qui seront les adultes.
  • La bande dessinée: Camouflez les bulles, puis faîtes deviner à votre enfant ce qu’il se passe dans l’histoire, à l’aide des images seulement. Il apprendra ainsi la construction d’une histoire avec une intrigue et une chute. Vous pourrez ensuite la lire ensemble.
  • Et parmi les jeux du commerce, on signale par exemple le Scrabble® Et il y en a beaucoup d’autres.

Bonnes vacances 🙂

 

Manon SALAUN pour l’Association Oze

https://educationpositive-oze.fr

www.art-de-vivre-en-famille.fr

Pour ne plus rien manquer sur
l'éducation positive
Inscrivez gratuitement votre adresse e-mail dans notre liste VIP 
et recevez tout de suite votre ebook gratuit !
Recevoir mon ebook gratuit et vos dernières nouvelles
Non, merci
close-link

Inscription gratuite

Je veux voir gratuitement 
les 11 webconférences exclusives !
Fermeture des inscriptions dans :
Voir les webconférences
close-link

Pin It on Pinterest

Share This