Pourquoi enfants et adultes sont souvent malades après les fêtes ?

Ce n’est pas un hasard si après les fêtes il y a beaucoup de rhumes qui se déclarent, et de gastro…

fêtes enfant maladeÉvidement il y a des virus, il fait froid. Mais c’est surtout le moyen naturel utilisé par le corps pour nettoyer et purifier le trop plein de toxines accumulées durant les festivités.

La maladie a pour cause fondamentale la rupture de l’équilibre normal de l’organisme, et le résultat d’un système immunitaire épuisé.

 

 

En période de fêtes il n’y a pas que la dinde qui est farcie. Notre estomac aussi ! Le pauvre… Après lui en avoir fait voir de toutes les saveurs, en passant du gras au sucré, de la viande en sauce aux crustacés, il est tout a fait normal qu’il soit un peu épuisé.

Si le repas de Noël est l’assurance pour beaucoup de bien manger, c’est aussi une épreuve pour notre organisme qui croule sous la nourriture, les boissons et les calories.

 

De plus, durant cette période de fêtes, nos enfants ressentent pleins d’émotions, de fatigue, tout cela demande beaucoup d’énergie pour s’adapter à ces moments de vie intenses.

 

Nous pouvons responsabiliser nos enfants en expliquant les conséquences de certains excès durant cette période. Pour cela, il est nécessaire de comprendre nous même en tant que parent ce qui se passe dans notre corps. Nous pouvons avoir ce rôle pédagogique, avec bienveillance. L’idée que je vous propose est d’accompagner nos enfants vers des solutions alternatives aux repas trop lourds.

Nous pouvons également montrer l’exemple afin d’être cohérent dans ce que nous leurs demandons. Nous pouvons aussi leur expliquer les conséquences éventuelles, sans tomber dans la morale et l’interdiction systématique. Il s’agit d’adopter un comportement juste vis-à-vis de vous avec si besoin un peu de souplesse surtout durant cette période. Ce n’est pas toujours simple à mettre en place au quotidien, mais tellement plus efficace sur le long terme. Le plus important est d’avancer petits pas par petit pas en valorisant les efforts de chacun et même les vôtres.

fêtes aliments sains

Voici quelques trucs et astuces pour préparer son corps aux repas de fêtes.

 Avant les Fêtes : alimentation équilibrée

Intégrez globalement deux types d’aliments : les antioxydants pour protéger le foie et les aliments soufrés pour faciliter les éliminations.

En voici une liste non exhaustive:

l’ail: riche en sélénium et glutathion (antioxydants ++ ), apport souffré ++

la betterave: contient plusieurs types d’antioxydants comme les flavonoïdes et les caroténoïdes

le brocoli: riche en antioxydants, vitamine B et C

la carotte: introduisez dans votre alimentation du jus de carotte associé à du jus de citron pour drainer et décongestionner le foie

le poivron: vitamine C ++

le riz complet: riche en sélénium (antioxydant)

l’asperge: riche en glutathion

l’avocat: aide le corps à produire du glutathion

les choux: contiennent beaucoup d’éléments soufrés

les oignons: source de glutathion et de souffre

le curcuma: très connu, il aurait une action anti inflammatoire et serait très bénéfique pour le foie, alors n’hésitez pas à en consommer frais ou en poudre sèche.

Globalement, limitez pendant une dizaine de jours votre consommation de :

Graisses saturés : viandes grasses, de charcuterie, de biscuits apéritifs, de frites et de produits laitiers

les aliments transformés comme le pain blanc, les gâteaux et biscuits

la caféine : n’arrêtez pas d’un coup mais réduisez tout de même votre consommation quotidien

l’alcool qui endommage le foie (pour les parents bien sûr !!!)

Le soir, privilégiez un repas plutôt léger pour réduire le travail du foie jusqu’au lendemain matin.

 

Après les Fêtes : alimentation équilibrée

Vous pouvez également remplacer les repas qui précèdent un « réveillon » et les repas du lendemain par une mono diète, à savoir la consommation d’un seul aliment ce qui permet de mettre au repos le système digestif, d’économiser de l’énergie et de mieux récupérer. Cette mono diète pourra être : compote de pommes douces, ou bouillon de légumes riche en aliments soufrés : poireaux, céleri, oignons.

Aider à l’élimination la semaine qui suit en buvant beaucoup d’eau avec des plantes drainantes (voir en magasin diététique : mélange de type radis noir/artichaut, aubier de tilleul, boldo, fumeterre, romarin, pissenlit, reine des prés)

Si votre foie est lent et surchargé par une alimentation trop riche en graisse ou en alcool, rien de tel qu’une cure de jus de citron pour stimuler la production de la bile.

Le soir après le repas une bouillotte sur le foie (côté droit) car c’est un organe qui est stimulé au-delà des 37°C. La digestion est facilitée, le foie est drainé, stimulé, tonifié !

Je bouge, je bouge, je bouge. Marche au grand air, yoga, sport… l’essentiel est de bouger !!

joyeuses fêtes

Voilà donc des conseils simples qui vous permettront de passer de bonnes fêtes.

Je vous souhaite de bonnes fêtes et vous donne rendez-vous en 2016 pour aborder cette nouvelle année avec enthousiasme et positivité, joie.

Laurence Delorme, Naturopathe Coach / Formatrice pour l’association Oze
https://www.youtube.com/watch?v=xxWPYTrIGB4
www.potentiel-sante.fr

Découvrez les autres articles :
https://educationpositive-oze.fr/petit-dejeuner-equilibre/ 
https://educationpositive-oze.fr/allergie-alimentaire-pas-si-grave/
https://educationpositive-oze.fr/detox-cure-printemps/
https://educationpositive-oze.fr/enfants-et-sucre-danger-et-solutions/

Pour ne plus rien manquer sur
l'éducation positive
Inscrivez gratuitement votre adresse e-mail dans notre liste VIP 
et recevez tout de suite votre ebook gratuit !
Recevoir mon ebook gratuit et vos dernières nouvelles
Non, merci
close-link

Inscription gratuite

Je veux voir gratuitement 
les 11 webconférences exclusives !
Fermeture des inscriptions dans :
Voir les webconférences
close-link

Pin It on Pinterest

Share This