Si on apprenait à travailler sa concentration à l’école avec le yoga ?

De plus en plus d’enfants bénéficient de séances de yoga à l’école. Avec des enseignants qui osent l’inclure dans leurs séances d’apprentissage ou avec un intervenant extérieur qui peut venir régulièrement à l’école. Cette pratique favorise comme d’autres méthodes (article à venir sur la méthode Vittoz !) la concentration, l’apprentissage, la conquête de l’autonomie et l’estime de soi des élèves… Pour le plus grand bonheur des enfants (et des adultes !).

 

Du yoga pour les enfants ?

Il est tout à fait possible de proposer quelques exercices de yoga aux enfants dès leur plus jeune âge. On tient compte en effet du développement cognitif et anatomique des enfants pour leur proposer des exercices adaptés. Rien à voir avec ce que l’on peut découvrir sur certaines vidéos où des yogis expérimentés font des pirouettes étonnantes et se contorsionnent dans tous les sens !

Pour les enfants, il s’agit de proposer des exercices simples réalisables à l’école. Mais aussi à la maison !

La pratique de yoga à l’école est basée sur des exercices présentés de façon ludique et progressive. On pourra animer la séance en racontant une histoire pour les plus jeunes. Chaque posture adoptée prend le nom d’un animal, d’un personnage ou confère un pouvoir magique.

Quand on fait des exercices de respiration, on aidera surtout les enfants à prendre conscience de leur respiration. On ne cherche pas à modifier le rythme respiratoire et encore moins à faire de la rétention de souffle.

Ces exercices peuvent être proposés à l’école car ils s’inscrivent dans le strict respect du principe de laïcité.

 

yoga

 

A quoi ça sert ?

Avant d’apprendre à se centrer sur soi-même, il peut être très intéressant de faire des exercices favorisant le vivre-ensemble (on parle d’objectif yama). Dans certaines classes, ces exercices seront présentés surtout en début d’année scolaire pour aider les enfants à faire connaissance et à trouver leur place dans le groupe. Il est aussi intéressant de les proposer tout au long de l’année pour consolider le groupe.

D’autres exercices permettent plutôt de se défouler et d’éliminer les pensées négatives (on parle d’objectif niyama). Cela aide beaucoup pour la gestion des émotions.

Au moment de l’adolescence (où se tenir droit est parfois un challenge !) l’accent sera mis sur les postures qui visent à redresser sa colonne vertébrale (on parle d’asana).

Apprendre à bien respirer (objectif pranayama) est important tout au long de la vie. On a besoin d’un cerveau et d’un corps bien oxygénés pour se sentir bien et pour avoir envie d’apprendre.

Très jeunes, les enfants apprécient les exercices de détente (objectif pratyahara) présentés seuls ou souvent en fin d’une séance de yoga.

Enfin, il existe des exercices qui visent directement à apprendre à se concentrer (objectif dharana). Il s’agit ici d’exercer sa capacité à mettre un maximum d’attention dans un minimum d’espace.

 

Quelques exemples d’exercices proposés dans une salle de classe

On peut commencer la journée ou le cours, en demandant à chaque enfant de partager une sensation agréable qu’il a ressenti récemment (j’ai senti l’odeur du chocolat chaud ce matin, j’ai vu le soleil briller quand j’ai ouvert mes volets, j’ai écouté une musique que j’apprécie avant d’arriver à l’école….).

Tout en restant assis, on pourra proposer aux élèves des exercices de flexions-extensions ou de rotations de certaines articulations. On pourra le faire au début de chaque cours avec les doigts, les poignets, les coudes, les épaules, la tête.

Pour faire prendre conscience de sa respiration, on pourra demander aux élèves tout simplement de poser leurs mains sur leur ventre en fermant les yeux. Afin de prendre conscience du mouvement abdominal. De la même façon, ils pourront le faire en posant leurs mains sur leurs côtes pour sentir leur respiration thoracique. Prendre conscience de sa respiration permet de la ralentir spontanément et de la réguler en douceur.

Pour exercer sa capacité à se concentrer, on peut proposer aux enfants un exercice à deux. Un enfant a les yeux fermés et tient un crayon avec une de ses mains. Cette main sera guidée par son voisin qui l’aide à entrer dans un labyrinthe crétois et à aller jusqu’à son centre. Cet exercice a l’avantage de renforcer la concentration de l’enfant qui a les yeux bandés et de son assistant.

yoga

PS : pour aller plus loin, consultez le site de la recherche sur le yoga dans l’éducation : https://www.rye-yoga.fr/

 

Lila B. (alias ‘Sacrée Graine’ sur Facebook) pour l’Association Oze

Pour ne plus rien manquer sur
l'éducation positive
Inscrivez gratuitement votre adresse e-mail dans notre liste VIP 
et recevez tout de suite votre ebook gratuit !
Recevoir mon ebook gratuit et vos dernières nouvelles
Non, merci
close-link

Pin It on Pinterest

Share This