Devenir père : une aventure à trois

Devenir père | Nos conseils pour bien se préparer

Devenir père est un moment extraordinaire dans la vie d’un homme. C’est une période intense, pleine de bonheur… mais aussi de doutes. Dans ce dédale d’émotions, se préparer est indispensable. Découvrez dans cet article nos conseils pour devenir un papa serein.

Trouver sa place de père : un défi à relever pour le bien de son bébé et de son foyer

Le papa, lors de la période de grossesse, se sent parfois isolé, voire inutile. Le futur père est dépassé par ce qui arrive à sa femme. Il traverse une période intense et n’est pas accompagné au même titre que sa compagne. Mathias, 28 ans, témoigne : « Le personnel soignant ne s’adresse jamais à moi, uniquement à ma femme. C’est comme si je n’existais pas ! » Pourtant, s’impliquer dès le début de la grossesse est indispensable pour construire une relation avec son enfant et lui procurer tous les bienfaits de sa présence.

Assister aux échographies, aux séances de préparation de l’accouchement et pratiquer l’haptonomie

Dans le but d’être acteur de la naissance, assister aux échographies et aux séances de préparation de l’accouchement est fortement recommandé pour les papas. Pour aller plus loin, pratiquer des séances d’haptonomie est idéal pour instaurer une relation à trois et savourer pleinement son rôle de père. Le papa communique ainsi sa présence auprès du bébé. Cette technique tactile de préparation à l’accouchement lui permet de nouer une relation avec son bébé. Bien que praticable dès le début de la grossesse, l’haptonomie remplit véritablement son rôle à partir du 4e mois.

S’investir dans la logistique

Le père joue un rôle important dans le foyer. Il peut s’investir dans la logistique et l’aménagement de la maison pour préparer au mieux la future vie à trois. Il peut mettre ses aptitudes au bricolage (ou à défaut son énergie) dans l’aménagement de la maison. Décorer la maison, préparer la chambre, acquérir le matériel et les affaires du bébé sont autant de tâches où le père peut se rendre utile. En s’investissant de cette manière, la future vie familiale se matérialise sous ses yeux et devient plus concrète. Le père se projette alors davantage dans son futur rôle.

Soutenir la maman

Traverser l’épreuve de la grossesse n’est pas un acte anodin. Entre la fatigue, le stress et les sautes d’humeur, les femmes vivent parfois difficilement cette période. Tout comme avant la grossesse, le père est là pour soutenir sa femme dans les moments difficiles. Cela passe par un soutien psychologie et une plus grande tolérance vis-à-vis de ses émotions. La communication est vitale et le père peut évoquer de lui-même les difficultés qu’il ressent chez sa compagne. S’investir davantage dans les tâches ménagères permet de la soulager. La grossesse s’accompagne également de nombreuses tâches administratives (Sécu, CAF…) dont le père peut s’occuper. Enfin, faire des massages est toujours apprécié, surtout si maman a mal au dos.

Se préparer au jour J

La préparation pour le jour J passe par la logistique : prévenir son employeur, anticiper un moyen de transport pour l’hôpital… Mais surtout par une préparation mentale, car c’est un moment extrêmement éprouvant. Connaître les différentes possibilités (césarienne, accouchement déclenché…) permet de se préparer aux éventualités. Parfois, l’accouchement s’éternise. Timothée, 30 ans, raconte : « C’était dur, car beaucoup plus long que prévu. Je suis resté à la maternité pendant 3 jours en dormant mal et très peu sur place. Je ne voulais absolument pas manquer cela. À la fin, j’étais épuisé mais heureux ! »

Prendre le temps de l’introspection

Les doutes sont nombreux à l’approche de la naissance. Les papas n’échappent pas à la règle et se demandent s’ils seront à la hauteur. Sauront-ils procurer une enfance heureuse à leur enfant ? Arriveront-ils à subvenir aux besoins de leur famille ? Vient alors le temps pour l’introspection où le père se remet en question, se demande qui il est et ce qu’il tient à transmettre. Accepter ce processus et faire le point sur ces questions est important, quitte à se faire accompagner si l’on sent une faille.

Anticiper le changement de mode de vie du couple

L’arrivé d’un nouveau-né bouleverse le rythme de couple. Le passage de la vie à deux puis à trois exige une adaptation, parfois difficile pour le couple. L’intimité n’est plus là. La relation mère-enfant semble exclusive. Accepter de voir son couple se transformer et s’adapter au nouveau rythme imposé par son enfant est essentiel pour l’équilibre du foyer.

Vous avez maintenant quelques clés pour faire face à la formidable responsabilité d’être père. La paternité ne se détermine pas à un moment fixe, mais se forge au quotidien, dans la durée. Si vous souhaitez devenir un papa en or, n’hésitez pas à consulter la formation dédiée ici !

Alexis Legrand pour l’Association Oze

Pour ne plus rien manquer sur
l'éducation positive
Inscrivez gratuitement votre adresse e-mail dans notre liste VIP 
et recevez tout de suite votre ebook gratuit !
Recevoir mon ebook gratuit et vos dernières nouvelles
Non, merci
close-link
felis dolor. pulvinar ut in venenatis eleifend non commodo libero

Pin It on Pinterest

Share This