L’enfant et les morsures : une belle aventure.

La naissance d’un bébé est un miracle de la vie. Bien qu’il y ait du bon et du mauvais à ce nouveau rythme de vie, les aspects négatifs sont vite éclipsés par la beauté de votre enfant. Puis au fil des mois, les morsures sur vos bras se font de plus en plus nombreuses. Alors parlons-en ! Pourquoi votre enfant mord-il ? 

Les morsures : vecteurs de découverte.

morsuresVous n’y aviez peut-être pas pensé, mais le bébé se sert de sa bouche pour découvrir le monde qui l’entoure. Même si cela ne paraît pas logique pour le cerveau d’un adulte, n’oubliez pas que vous êtes aussi passés par là ! Ici, je parle surtout des tout petits, ceux qui touchent à tout et pensent que mettre le jouet du chien dans leur bouche est une bonne idée. 

Pour les plus jeunes, en plus de se faire les dents, explorer avec la bouche permet de toucher, de sentir et de goûter à tout ce qui les entoure. Pratique, vous ne pensez pas ?

Une forme d’expression parfois douloureuse

Comment savoir que les morsures ne sont pas une forme d’affection ? Difficile de savoir, à cet âge-là, ce qui explique les traces de dent sur les bras et les jambes de papa et maman ! Si mordre peut être assimilé à de la sympathie, cela peut aussi être l’expression d’une forme de frustration.

Rencontrer d’autres personnes de son âge, devoir respecter certaines règles à l’école, et j’en passe. Tout cela engendre des sentiments nouveaux chez un enfant. Certains d’entre eux, et cela est normal, rencontrent quelques difficultés à se faire à ces nouvelles obligations. Cela peut se matérialiser sous la forme de la morsure.

Evidemment, même si c’est un comportement courant à cet âge-là, cela ne veut pas dire qu’il faut féliciter l’enfant et laisser passer la situation comme si de rien n’était. 

Et les parents alors ? 

Un jour où vous allez chercher votre enfant à l’école, la maîtresse ou un parent d’élève vous interpelle pour vous dire que son petit s’est fait mordre par le vôtre. Quel est votre rôle dans tout ça ? Comment gérer la situation ?

A bannir absolument : dénigrer votre enfant et lui crier dessus devant tout le monde. Je sais, c’est la première chose qui vous vient mais il faut apprendre à se contrôler. Mettez-vous plutôt à sa hauteur pour lui parler calmement et fermement ; dites-lui que ce geste ne se fait pas.

Ensuite, demandez-vous s’il n’a pas reproduit un comportement vu à la maison ? Même dans le cadre d’un jeu ou d’une marque d’affection. Ne l’oubliez jamais, le comportement d’un enfant se base en grande partie sur du mimétisme. Essayez de comprendre. Il n’est pas forcément utile de se laisser submerger par la panique ni de s’interroger sur la santé mentale de votre fils ou de votre fille, quel que soit son âge. Soyez quand même vigilant au-delà de 4 ou 5 ans.

L’important est de favoriser la communication entre vous pour pouvoir ensuite lui expliquer calmement pourquoi il ne faut pas faire ça et surtout, comment gérer ses émotions différemment. L’enfant qui mord s’exprime. Alors pourquoi ne pas l’aider à développer une autre forme de langage ? S’il se sent en colère, il faut l’encourager à aller dans la cour de récréation et jouer au ballon par exemple. Cela permet d’extérioriser ce sentiment sans blesser personne.

La prochaine fois que votre enfant sort les dents, posez-vous les bonnes questions. Dialoguez avec l’éducatrice. Et dites à votre enfant de ne pas recommencer. Il n’y a souvent aucune raison de s’inquiéter !

Mayssa Ben Gadri, pour l’association Oze

Pour ne plus rien manquer sur
l'éducation positive
Inscrivez gratuitement votre adresse e-mail dans notre liste VIP 
et recevez tout de suite votre ebook gratuit !
Recevoir mon ebook gratuit et vos dernières nouvelles
Non, merci
close-link
id vel, id, amet, leo. ipsum Aenean Donec felis Donec elit. tristique

Pin It on Pinterest

Share This