Offrir, ou le diktat du déluge de cadeaux.

Caisses de jouets surchargées, étagères saturées, salle de jeux bondée… Il faut se rendre à l’évidence : trop, c’est trop. Mais voici que se dressent déjà d’alléchantes vitrines illuminées et que sont martelées en boucle des publicités féériques. Ainsi sonne le top départ d’une nouvelle course aux cadeaux. Et si Noël était l’occasion rêvée de changer nos habitudes surconsuméristes tout en faisant plaisir à ceux que l’on aime ? Offrir oui, mais différemment.

Le cadeau, cet enjeu.

Offrir un cadeau, c’est avant tout faire plaisir à l’autre. Mais c’est aussi ressentir soi-même un sentiment de satisfaction. Or, notre société a tendance à véhiculer une image de bonheur indubitablement liée à la possession disproportionnée. Aussi, pour être certain de ne pas décevoir et pour se rassurer d’être un bon parent, beaucoup d’entre nous suivent ce modèle de « l’avalanche de cadeaux ». Pourtant, il y a de très grandes chances pour que l’enfant, surtout s’il est jeune, ne compte pas le nombre de cadeaux offerts le jour J. Alors, plutôt que de s’encombrer de croyances inutiles, misons sur la qualité plutôt que sur la quantité. Par la même occasion, allégeons notre empreinte écologique. Car après avoir tant rêvé et attendu ce moment avec grande impatience, ce même enfant s’émerveillera de recevoir juste un ou deux cadeaux escomptés. Et qui sait, quelques autres surprises vertueuses.

Qu’offrir ? Quelques idées pour votre liste au Père Noël.

  • Le jouet alternatif : en matériau écologique, de qualité souvent supérieure et donc plus durable. Son achat soutient une bonne cause et nous rassure sur des conditions de fabrication plus transparentes. Exemple : achat solidaire sur les sites d’ONG, fabrication artisanale locale, création unique faite par un proche qui a l’avantage de constituer un cadeau autant personnalisé que touchant.
  • Le cadeau « seconde vie » : récupérés auprès de proches ou achetés d’occasion. Jouets, livres, vêtements représentent une mine d’or d’objets souvent encore en bon état. Utilisant moins de ressources de la planète et prenant soin de notre porte-monnaie, les enfants ne voient pas la différence avec des objets achetés neufs.
  • Un présent utile : de l’argent sur un compte épargne, une carte cadeau dans une boutique équitable… Et pourquoi pas un objet utile et personnalisé. Par exemple de nouvelles pantoufles, tellement profitables pour les petits pieds qui grandissent si vite !
  • L’idée originale : une activité, une sortie, tout simplement du temps à partager en famille ont autant de valeur qu’un cadeau classique, voire plus ! Un atelier cirque que l’on peut faire avec les tout-petits, une randonnée à cheval lors d’une belle journée, un spectacle ou un concert pour une soirée dans la bonne humeur. Et pour les ados, pourquoi ne pas offrir un bon pour décider de la destination des prochaines vacances selon une enveloppe donnée ?

offrir

Revenons-en à l’essentiel…

Rappelons-nous, enfants, notre meilleur souvenir de Noël, n’est-il pas simplement la magie qui s’en dégage ? Être ensemble toute génération confondue, se montrer disponible pour chacun et accorder du temps aux plus jeunes, s’amuser à décorer le sapin, partager un bon repas, voire se réchauffer près d’un bon feu lové dans une couverture en écoutant des histoires… Comme l’histoire de cette famille qui en redécouvrant le sens authentique du mot offrir, loin de l’asphyxie commerciale, a commencé tranquillement, à son échelle, à changer le monde.

Juliette DAMIS pour lAssociation OZE

Pour ne plus rien manquer sur
l'éducation positive
Inscrivez gratuitement votre adresse e-mail dans notre liste VIP 
et recevez tout de suite votre ebook gratuit !
Recevoir mon ebook gratuit et vos dernières nouvelles
Non, merci
close-link
mattis sem, libero tristique fringilla dictum vulputate, elit. commodo mattis risus at

Pin It on Pinterest

Share This